Les astuces pour vérifier la qualité de son carrelage

Dans la rénovation d’un intérieur ou encore dans la construction d’une maison neuve, le choix du carrelage est une étape cruciale. Avant de vous lancer, n’hésitez pas à prendre en compte de certains critères à ne jamais négliger. À travers cet article, découvrez comment bien choisir son carrelage et comment vérifier sa qualité ?

Comment vérifier la qualité de son carrelage ?

La première chose dont vous devez vraiment vous méfier c’est les jolis discours de certains vendeurs. Attention toutefois, car actuellement, de nombreux carrelages sont ce que l’on appelle des imitations. Carreaux de ciment, pierre, ardoise, parquet, on peut trouver diverses sortes dans de nombreuses finitions. Aussi, le prix élevé étalé sur le marché ne veut absolument pas dire qu’il s’agit d’un carrelage de bonne qualité. En général, pour mieux assurer que le carrelage est vraiment de bonne qualité, il suffit de faire une comparaison tout en tenant compte de la caractéristique du carrelage original. Outre cela, il vous est tout à fait possible de vous pencher vers un carrelage de bonne marque.

Les astuces pour vérifier la qualité de son carrelage

Faites attention aux normes du carrelage

Lors du choix de votre futur carrelage, vous ne devez jamais prendre à la légère la norme PEI qui encadre celui-ci. En effet, cette norme européenne consiste à assurer la résistance à l’abrasion et détermine également le niveau de passage de votre revêtement de sol. D’ailleurs, on peut trouver quatre normes à savoir la norme: PEI II destinée pour le passage modéré comme la chambre, la salle de bains, PEI III pour le passage normal tel que le salon ou la salle à manger, PEI IV conçue pour le passage important grâce à son excellente résistance pour toutes les pièces par exemple la cuisine et enfin PEI V pour le passage intensif comme les restaurants, les bureaux ou les magasins. Outre ces critères, il serait aussi judicieux de prendre en compte du classement UPEC qui définit la résistance à l’usure, à l’eau, aux agents chimiques ainsi qu’au poinçonnement.